L’ENA Aix-les-Bains dans l’histoire de l’aviron tricolore.

 

« Aix-les-Bains a réalisé, sur ce championnats de France, une performance inédite dans l’histoire de notre sport. » C’est par ces mots que Sébastien Roure, speacker officiel de la Fédération Française d’aviron, résume la performance du club aixois ce week-end.  Avec 10 équipages qualifiés pour ces championnats de France bateaux courts élite, l’Entente Nautique d’Aix-les-Bains se présentait sur les bords du bassin de Cazaubon, avec la ferme intention de marquer de son emprunte cette première échéance de la saison.

 

65% des équipages qualifiés en 1/2 finale.

Le premier exploit du week-end se produit dès le deuxième jour avec la qualification en série de 6Sans titre-1 équipages. Une performance rarement voir jamais réalisé par le club fondé en 1882. Dès le samedi midi les conversations au bord du bassin tournaient en grande partie sur les résultats de cette armada aixoise. Le week-end était des mieux lancé !

 

La domination du duo Hamelin / Coudurier

Première pour le club aixois, l’ENA présentait lors de ces championnats un équipage sur l’épreuve reine de l’aviron Handi, le deux sans barreur. Jérôme Hamelin et son guide Raphaël Coudurier, vainqueur quinze jours auparavant des championnats Sud-est se présentaient dans le Gers avec l’intention de décrocher un podium. C’est en fin de compte avec le fanion tricolore de champion de France qu’ils termineront ce week-end en dominant la finale avec plus de 10 secondes sur le second, l’équipage de Marseille / Avignon. Dès la première finale nationale de la saison, le club du président Stéphane Bichet, décroche un titre de champion, le 4ème d’affilé depuis 2015.

 

Le doublé historique

Médaillé de bronze la saison passée sur ce même bassin, Anthony Girerd n’a jamais caché son ambition de décrocher l’or et par la même sa place en équipe de France. Dominateur durant tout le week-end, le protégé d’Eric Baudino réalise son objectif en s’octroyant l’or au bout d’une course qu’il ne domina qu’à partir de la mi-parcours soit les 1 000 mètres. Assidu, discret et attaché aux valeurs de son club, le natif du Bugey a parfaitement géré son week-end. Mais comme un bonheur n’arrive jamais seul, Anthony n’était pas l’unique aixois présent dans la finale nationale du skiff junior homme. Outsider, son coéquipier Baptiste Savaete, après avoir terminé 3ème de sa 1/2 finale, avait bien la ferme intention, à la ligne d’eau 6, de jouer les trublions auprès des favoris dans cette finale au niveau des plus relevé. C’est chose faite avec cette surprenante mais au combien méritée, médaille d’argent ! Un même club trustant le titre national et la médaille d’argent, cela n’a jamais été réalisé dans le passe aux dires de la Fédération. Aix-les-Bains rentre donc dans l’histoire de l’aviron par cet exploit hors norme.

 

Une cinquième place prometteuse

Champion Sud-Est quinze jours plus tôt, le deux sans barreur junior homme Louis Chamorand, Yoann Lamiral avait la ferme intention de décrocher son billet pour la finale nationale. C’est chose faite après avoir terminé 3ème d’une 1/2 finale au niveau des plus relevé. Héritant de la ligne d’eau 1, le duo aixois termine 5ème équipage français et s’annonce comme un bateau des plus prometteurs pour la suite de la saison.

 

Un groupe des plus homogènes

La performance remarquée de l’ENA Aix-les-Bains est aussi et peut-être avant tout, l’homogénéité du niveau du groupe junior aixois entrainé par Eric Baudino. Avec 6 équipages dans le top 12 français, ces jeunes annoncent une fin de saison des plus excitantes en vue des championnats de France bateaux longs dans deux mois.

Les autres performances du week-end sont les suivantes. En deux sans barreur, Thomas Chuzel et Robin Goffard terminent 4ème en finale B devançant l’autre équipage aixois composé de Félix duclos et Théo Renaud. Toujours en deux sans barreur homme, le duo Emile Moiron, Baptiste Loge se classe lui 5ème en finale C soit 17ème au niveau français. En skiff, le vice-champion de France cadet 2017, Clément Assier termine 2ème en finale B soit 8ème français. Du côté des handi, Maxence Pignoux termine à une très belle 3ème place. Enfin chez les filles, le duo Maeva et Léa Morvan en deux sans barreur junior femme en termine à la 16ème place nationale.

 

Avec deux titres de champions de France décrochés lors de la première échéance nationale, cette saison 2018 s’annonce dès à présent comme historique pour l’aviron aixois. La suite dans quelques semaines avec la publication des sélections en équipe de France