LES CHAMPIONNATS DE FRANCE AURONT LIEU À MANTES-LA-JOLIE DU 14 AU 18 JUILLET

Suite à l’incident technique survenu sur le plan d’eau de Vichy rendant impossible l’organisation des championnats de France programmés du 14 au 18 juillet, la FFA tient à remercier le club d’Aviron de Vichy pour le travail engagé avant cette annulation. 

 

Dès l’annonce de l’annulation de cet événement, la FFAviron s’est rapprochée de l’ensemble des organisateurs français afin de sonder leur capacité à envisager un redéploiement de ces compétitions sur leur bassin. Suite à ce tour d’horizon, un seul candidat s’est positionné officiellement pour la reprise de ces différents championnats.

Après avoir étudié la faisabilité technique, les moyens humains et financiers mobilisables, ainsi que les différents aspects organisationnels et administratifs, la FFA est aujourd’hui en capacité d’officialiser que  :

Le Championnat National Jeune,
Le Championnat De France J16,
Le Championnat de France Sénior Sprint,
Et le Critérium National Para-Aviron Et Aviron Sport Adapté,
se dérouleront sur le Stade Nautique International Didier Simond de Mantes-La-Jolie (78) du 14 au 18 juillet prochain. 

De ce fait, la date de clôture des engagements est repoussée au jeudi 1er juillet (18h00) afin de permettre à chaque club de s’adapter au regard des conséquences engendrées par ce changement.

La FFA mesure les efforts logistiques que ce changement fait peser sur les clubs, dans une année déjà compliquée. Il nous semblait toutefois primordial de tout mettre en oeuvre pour maintenir ces championnats en raison de l’importance de cet événement pour la dynamique sportive de l’ensemble de nos structures.

La FFA tient à remercier tout particulièrement l’AS Mantaise et son président Frédéric Andolfi qui ont fait preuve d’une réactivité et d’une faculté d’adaptation exceptionnelle. Preuve s’il en fallait une que l’aviron français est une grande famille, de nombreuses personnes ont spontanément proposé leur aide bénévole dans l’organisation de cet événement.
Le club organisateur et la FFA se réjouissent de voir cette mobilisation qui permettra de maintenir ces championnats, après deux saisons bouleversées par la crise sanitaire.