Jérôme Hamelin, la médaille de la persévérance !

Son sourire en disait long au moment de recevoir sa médaille de bronze, au côté du président de la Fédération française d’aviron Jean-Jacques Mulot, vendredi 30 aout sur le ponton d’honneur des mondiaux de Linz ! L’heure de la revanche a enfin sonné pour Jérôme Hamelin. Après une saison 2018 rendue difficile (bien que pourtant auréolée d’un titre de champion de France) suite à une erreur d’appréciation lors d’une visite médicale en marge de sa première compétition internationale qui mit prématurément un terme à sa saison avec l’équipe nationale, le rameur Handi aixois réalise là un vrai exploit en montant sur la troisième marche des championnats du monde d’aviron élite. 

Ce rameur Handi amateur (à préciser que très peu d’athlètes sont professionnels en France) peut être d’autant plus fier de sa performance au vu des contraintes quotidiennes qu’il s’impose pour se maintenir au haut niveau. Atteins de cécité visuelle, il n’est pas toujours simple de trouver son équilibre entre vie professionnelle (Jérôme travaille dans une grande surface d’outillage) et entraînements quotidiens, le tout ponctué par des regroupements nationaux avec l’équipe de France.

Ainsi, après avoir terminé second des championnats de France en deux sans barreur en avril dernier, il est appelé en équipe de France avec laquelle il décroche, lors de sa première sélection, deux quatrième places en quatre de pointe lors de la Régate Internationale de Gavirate en Italie. Dès lors, la Direction technique nationale décide de l’appairer à l’albigeois Laurent Viala afin de former un deux sans barreur. Pari réussi puisque le duo français, après plusieurs semaines de stage intensif du côté de la base nationale de Temple sur Lot, remporte la Coupe du monde de Poznan en juin dernier. Une première victoire qui va permettre à cet équipage de pouvoir rêver à une possible finale mondiale. 

C’est donc avec un statut à la fois d’outsider (avec la présence des champions du monde en titre) mais également de prétendants que le duo se présente sur les eaux de Linz pour ces mondiaux élite. Après un brillant passage en repêchage pour entrer en finale A, Jérôme Hamelin et Laurent Viala sentirent que le podium mondial leur tendait les bras. En finale Ils réalisent un superbe départ, pointant en tête jusqu’à mi-parcours, avant de céder leur avance aux Australiens et aux Canadiens. Un train difficile à tenir. « On avait les jambes pour, commente Laurent Viala, mais pas la technique ». Il faut dire que le bateau courait sa deuxième régate, mais c’est le bronze qui est tout de même venu couronner leurs efforts de la saison. « On a fait le maximum, ajoute Jérôme Hamelin, on a suivi les consignes à la lettre, c’est à dire partir devant ». Une stratégie qui a payé pour ce jeune équipage, réservoir du quatre barré mixte en vue des Jeux Paralympique de Tokyo l’an prochain. 

jérome médaille

jérome médaille 2